Paris

  • Weronika ADAMSKA (EHESS Paris)                                                                « Une « phobie d’État ». Les intellectuels français contre l’état d’urgence (2015-2017) »
  • Sanja BERONJA (EHESS Paris)                                                                             « Parcours de vie des fondateurs des start-up à Berlin et à Paris »
  • Philipp GLAHÉ (EHESS Paris / Ruprecht-Karls-Univ. Heidelberg)
    « Amnistier la Seconde Guerre mondiale. Les juristes allemands, français et américains et leur lutte pour une amnistie des criminels nationaux-socialistes et des collaborateurs »
  • Jean-Hugo IHL (EHESS Paris)                                                                          «Une autre invention de la « race ». L’école de Vienne entre science et politique (1910-1960)»
  • Sara MINELLI (EHESS Paris)
    « Mythe et politique. Pour une théorie de l’imaginaire social et politique »
  • Mathieu PHILIBERT (EHESS Paris– IIAC LAIOS)                                        « Quelles voix pour les droits humains ? Anthropologie des variations et des effets de voix des avocats pendant les plaidoiries»
  • Aube RICHEBOURG (EHESS Paris)                                                           «Les militants de l’internet : perceptions et pratiques autour de la neutralité du réseau. Une étude comparée France-Allemagne»
  • Theo SCHLEY (EHESS Paris)                                                                                  « Jean de Luxembourg (1296-1346) et les réseaux urbains de la Bohême. Étude sur la marge d’action du roi dans les structures de pouvoir des villes »
  • Mathurin SCHWEYER (EHESS Paris)                                                                « Théorie sociale de l’évolution des structures familiales »
  • Martin STRAUSS (EHESS Paris / Univ. Wien)
    “Neo-Kantianism and Sociology. Comparing German and French Academic Fields, 1870–1930”
  • Jérémie THEROND (EHESS Paris, CESSP)                                                       « Se subjectiver dans le cadre d’une globalisation en crise : le cas de la construction sociale des jeunes filles et de leur vulnérabilité au Sud-Togo entre tradition et modernité »
  • Lufeng XU (EHESS Paris, CRAL)                                                                            « Le milieu technique dans la pensée d’André Leroi-Gourhan. Technoévolution et bioévolution au croisement de l’histoire des techniques en France et en Allemagne »