Doctorant.e.s actuel.le.s / Aktuelle Doktorand.inn.en (2020-)

  • Weronika ADAMSKA (EHESS Paris)                                                                « Une « phobie d’État ». Les intellectuels français contre l’état d’urgence (2015-2017) »
  • Sanja BERONJA (EHESS Paris)                                                                             « Parcours de vie des fondateurs des start-up à Berlin et à Paris »
  • Margaux DUMAS (Université de Paris-Diderot; TU Berlin)                 “Le mobilier d’art spolié par les nazis et sa restitution (1940-1957)”
  • Antoine DURANTON  (EHESS, CRH)                                                                “Entre ciel et terre : la colonisation agricole des Antilles et de la Nouvelle-Espagne (1492-1598)”
  • Bengisu Zeynep ERTUĞRUL (EHESS Paris; HU Berlin)                          “Die Republik predigen: Die Sprachrohre des Einparteien-Regimes in der Türkei (1930-1950)”
  • Philipp GLAHÉ (EHESS Paris / Ruprecht-Karls-Univ. Heidelberg)
    « Amnistier la Seconde Guerre mondiale. Les juristes allemands, français et américains et leur lutte pour une amnistie des criminels nationaux-socialistes et des collaborateurs »
  • Johannes HAAF (TU Dresden)                                                                                „Rechte ohne Recht. Die Position der Menschenrechte in der transnationalen Konstellation“
  • Sarah Carlotta HECHLER (Freie Universität Berlin)                                 „Das Selbst im Spiegel der Welt: „autoethnographische“ und „autosoziobiographische/-analytische“ Ansätze bei Édouard Glissant, Michel Leiris, Annie Ernaux und Pierre Bourdieu“
  • Jean-Hugo IHL (EHESS Paris)                                                                          «Une autre invention de la « race ». L’école de Vienne entre science et politique (1910-1960)»
  • Max ISCHEBECK (TU Dresden/ Uni Jena)                                                      „Musik und leiblicher Sinn. Untersuchung spezifischer sozialer Funktionen von musikalischen Praktiken in Romantik und Technokultur“
  • Jonathan KRAUTTER (HU Berlin)                                                                       „Industriepolitik in Japan während des Nachkriegsbooms, 1955-1975“
  • Ewa Anna KUMELOWSKI (HU Berlin)                                                               „The Sarajevo Ghetto Spectacle: historical trajectories of the Yugoslav visual arts community during the siege of Sarajevo“
  • Mattes LAMMERT (TU Berlin; Collège de France, Paris)                        „Die Erwerbungen der Berliner Museen auf dem Pariser Kunstmarkt während der Besatzung 1940-1944“
  • Michael LEEMANN (HU Berlin; Uni Göttingen)                                 „Mission und Anthropologie. Zur Geschichte von „Rasse“ im 18. Jahrhundert“
  • Elise MAZURIÉ (EHESS Paris, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg )                                                                                                                           « Occuper l’Allemagne, représenter la France? (Ex-)soldats colonisés dans l’armée française dans la Zone Française d’Occupation, 1945-milieu des années soixante »
  • Champolion MIACHE EVINA (TU Berlin; Universität Yaoundé I, Kamerun)                                                                                                                             “Architecture coloniale et patrimoine en contexte camerounais de la seconde moitié du 19e siècle au 21e siècle”
  • Pierre MILLET (EHESS Paris)                                                                                  « Vivre et dire l’histoire allemande au XXe siècle, trajectoires transnationales, réseaux et mémoires d’un couple de cadres communistes intermédiaires »
  • Maël MUBALEGH “Les affinités électives du cinéma, des arts visuels et de la littérature en RDA dans la décennie 1980 et la question de la patrimonialisation de la production culturelle est-allemande depuis la Réunification”
  • Mikhail MURASHOV (TU Dresden) “Das Kriegsgefangenenlager Elsterhorst (Oflag IV-D, 1940-1945) als literarischer Ort und Objekt der Raum(re)konstitution / Le camp  de prisonniers de guerre „Elsterhorst“ (Oflag IV-D) en tant que lieu littéraire et l’objet de la (re)constitution de l’espace.”
  • Mathieu PHILIBERT (EHESS Paris – IIAC LAIOS)                                        « Quelles voix pour les droits humains ? Anthropologie des variations et des effets de voix des avocats pendant les plaidoiries»
  • Martin REIMER (TU Dresden)                                                       “Sächsische Neuphilolog:innen als ‚Grenzgänger:innen‘ und kulturelle Mittler:Innen zwischen Deutschland, Frankreich und Großbritannien in der Zeit der „langen Jahrhundertwende“ (1871-1939)”
  • Aube RICHEBOURG (EHESS Paris)                                                           «Les militants de l’internet : perceptions et pratiques autour de la neutralité du réseau. Une étude comparée France-Allemagne»
  • Iñigo SALTO SANTAMARIA (TU Berlin)                                                            “The Middle Ages at War. Display of Medieval Art in a Transatlantic Context during the World War II Era (1930-1955)”
  • Theo SCHLEY (EHESS Paris)                                                                                  « Jean de Luxembourg (1296-1346) et les réseaux urbains de la Bohême. Étude sur la marge d’action du roi dans les structures de pouvoir des villes »
  • Mathurin SCHWEYER (EHESS Paris)                                                                « Théorie sociale de l’évolution des structures familiales »
  • Jérémie THEROND (EHESS Paris, CESSP)                                                       « Se subjectiver dans le cadre d’une globalisation en crise : le cas de la construction sociale des jeunes filles et de leur vulnérabilité au Sud-Togo entre tradition et modernité »
  • Clara TORRÃO BUSIN (EHESS Paris, Humboldt Universität )            « À la croisée des frontières : la côte swahilie entre le Mozambique et la Tanzanie (1826-1992) »
  • Nathanaël VALDMAN (EHESS Paris)                                                        “Les chemins de l’Empire. Voyages princiers, politique et lien social dans le Saint-Empire romain germanique (1520-1700)”
  • Alicia VOGT (EHESS, Centre Simmel)                                                                “Parcours, carrière, biographie. Les musiciens migrants de l’ensemble Orpheus XXI (Jordi Savall)”
  • Lufeng XU (EHESS Paris)                                                                                            « Le milieu technique dans la pensée d’André Leroi-Gourhan. Technoévolution et bioévolution au croisement de l’histoire des techniques en France et en Allemagne »