Sara Minelli

saraminelli55[at]gmail.com

Titre de la thèse :
Mythe et politique. Pour une théorie de l’imaginaire social et politique

Résumé de la thèse :
Le projet est d’interroger le concept de « mythe politique », à partir des réflexions qui, de Georges Sorel à Ernst Cassirer, en passant par les auteurs de la théorie critique, ont traversé le XXe siècle, confronté aux totalitarismes. En distinguant le concept de mythe politique d’autres concepts ayant trait à la symbolisation du politique, tels qu’idéologie, imaginaire, symbole, mémoire collective, il s’agit d’en définir la spécificité : la manière précise dont il permet de poser les questions de ce qui fait le lien d’une communauté et de ce qui est à la source de l’agir collectif. D’autre part, en resituant le concept de « mythe politique » dans le contexte de son apparition historique, nous voulons soutenir l’hypothèse que le « mythe politique » est l’expression des contradictions de la modernité, une tentative de reproduire un lien communautaire lorsque celui-ci se désagrège, mais ne constitue pas une composante inévitable de la politique.

Directeur de thèse et université : Pierre Bouretz (EHESS Paris)

Année de début de thèse : 2016

Page personnelle



Citer ce billet
JG (2018, 28 janvier). Sara Minelli. Collège doctoral franco-allemand / Deutsch-französisches Doktorandenkolleg. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nm7z