Doctorant.e.s actuel.le.s / Aktuelle Doktorand.inn.en (2020-)

  • Weronika ADAMSKA (EHESS Paris)                                                                « Une « phobie d’État ». Les intellectuels français contre l’état d’urgence (2015-2017) »
  • Sanja BERONJA (EHESS Paris)                                                                             « Parcours de vie des fondateurs des start-up à Berlin et à Paris »
  • Pierre-Vincent DÉPIS (EHESS Paris; TU Dresden)                              “La Vehme contre la Fehde. Une exaptation urbaine au service de l’Empire (1371-1532)”
  • Valentine DEVULDER (EHESS Paris)                                                          « Femmes enceintes internées au sein du système concentrationnaire nazi : persécutions et capacités d’agentivité au quotidien »
  • Marie DUFLOT (EHESS Paris)                                                                                   La recherche de provenance : systématisation d’une pratique, développement d’une discipline: Aspects juridique, éthiques, déontologiques.
  • Margaux DUMAS (Université de Paris-Diderot; TU Berlin)                 “Le mobilier d’art spolié par les nazis et sa restitution (1940-1957)”
  • Pauline DUNKEL (TU Dresden)                                                                          Krisenbilder – eine strukturale Rekonstruktion (spät-)moderner Krisendarstellungen in den Massenmedien nach Roland Barthes
  • Paul DURAND (EHESS; Paris)                                                                             L’homosexualité et la justice. Une histoire croisée des masculinités déviantes de l’entre-deux-guerres entre les circonscriptions judiciaires d’Angers et de Dijon en France, d’Alessandria et de Lecce en Italie et de Darmstadt et Chemnitz en Allemagne.
  • Antoine DURANTON  (EHESS, CRH)                                                                “Entre ciel et terre : la colonisation agricole des Antilles et de la Nouvelle-Espagne (1492-1598)”
  • Tristan DUVERNÉ (EHESS Paris)                                                                      L’économie des normes corporelles. Socio-anthropologie de la production et réception des contenzs numériques d’influenceurs “sport” et “beauté”.
  • Bengisu Zeynep ERTUĞRUL (EHESS Paris; HU Berlin)                          “Die Republik predigen: Die Sprachrohre des Einparteien-Regimes in der Türkei (1930-1950)”
  • Cécile FRANCFORT (EHESS Paris)                                                                      Die Geschichte der Krebszentren in Frankreich und Deutschland (1914-1940)
  • Sofia GRECO (EHESS Paris)                                                                                    « Les mots du droit dans « Des délits et des peines de Cesare Beccaria ». Une vision tripartite »
  • Charlotte GUTBERLET (HU Berlin)                                                                    Strafverfolgung zwischen Reichsgrenze und Westfront im Ersten Weltkrieg.
  • Johannes HAAF (TU Dresden)                                                                                „Rechte ohne Recht. Die Position der Menschenrechte in der transnationalen Konstellation“
  • Julia HASSELHORN (Goethe Uni Frankfurt)                                               Zwischen Volksnähe und Umsturzangst –  Krisen- und Herrschaftskommunikation in der Umbruchszeit (1789-1815) in den Metropolen Paris, München und Neapel.
  • Sarah Carlotta HECHLER (Freie Universität Berlin)                                 „Das Selbst im Spiegel der Welt: „autoethnographische“ und „autosoziobiographische/-analytische“ Ansätze bei Édouard Glissant, Michel Leiris, Annie Ernaux und Pierre Bourdieu“
  • Imke Heine (TU Dresden)                                                                                       Franko-kambodschanische Identitätskonstruktion als Migrationserzählung. Eine Untersuchung zu den Möglichkeiten der Comicnarration
  • Jean-Hugo IHL (EHESS Paris)                                                                          «Une autre invention de la « race ». L’école de Vienne entre science et politique (1910-1960)»
  • Max ISCHEBECK (TU Dresden; Uni Jena)                                                      „Musik und leiblicher Sinn. Untersuchung spezifischer sozialer Funktionen von musikalischen Praktiken in Romantik und Technokultur“
  • Jonathan KRAUTTER (HU Berlin)                                                                       „Industriepolitik in Japan während des Nachkriegsbooms, 1955-1975“
  • Mattes LAMMERT (TU Berlin; Collège de France, Paris)                        „Die Erwerbungen der Berliner Museen auf dem Pariser Kunstmarkt während der Besatzung 1940-1944“
  • Michael LEEMANN (HU Berlin; Uni Göttingen)                                 „Mission und Anthropologie. Zur Geschichte von „Rasse“ im 18. Jahrhundert“
  • Elise MAZURIÉ (EHESS Paris; Albert-Ludwigs-Universität Freiburg )                                                                                                                                      « Occuper l’Allemagne, représenter la France? (Ex-)soldats colonisés dans l’armée française dans la Zone Française d’Occupation, 1945-milieu des années soixante »
  • Champolion MIACHE EVINA (TU Berlin; Universität Yaoundé I, Kamerun)                                                                                                                             “Architecture coloniale et patrimoine en contexte camerounais de la seconde moitié du 19e siècle au 21e siècle”
  • Pierre MILLET (EHESS Paris)                                                                                  « Vivre et dire l’histoire allemande au XXe siècle, trajectoires transnationales, réseaux et mémoires d’un couple de cadres communistes intermédiaires »
  • Julia MÜLLER (TU Dresden)                                                                                    “Die Antikerezeption der europäischen ‚Neuen Rechten‘: Stilisierung und Instrumentalisierung von Antikebezügen in der Selbstdarstellung neurechter Akteure”
  • Mikhail MURASHOV (TU Dresden)                                                                     “Das Kriegsgefangenenlager Elsterhorst (Oflag IV-D, 1940-1945) als literarischer Ort und Objekt der Raum(re)konstitution / Le camp  de prisonniers de guerre „Elsterhorst“ (Oflag IV-D) en tant que lieu littéraire et l’objet de la (re)constitution de l’espace.”
  • Léna PICAN (EHESS Paris)                                                                                 Du retour sans origine : les savoirs européens modernes et la circularité (1750-1850).
  • Mathieu PHILIBERT (EHESS Paris – IIAC LAIOS)                                      « Quelles voix pour les droits humains ? Anthropologie des variations et des effets de voix des avocats pendant les plaidoiries»
  • Martin REIMER (TU Dresden)                                                                                “Sächsische Neuphilolog:innen als ‚Grenzgänger:innen‘ und kulturelle Mittler:Innen zwischen Deutschland, Frankreich und Großbritannien in der Zeit der „langen Jahrhundertwende“ (1871-1939)”
  • Aube RICHEBOURG (EHESS Paris)                                                           «Les militants de l’internet : perceptions et pratiques autour de la neutralité du réseau. Une étude comparée France-Allemagne»
  • Inès SAUGNÉ (HU Berlin)                                                                                     La réception des historiens allemands en France aux XVIe et XVIIe siècles : traduction, circulation et usages.
  • Tobias SCHEIB (HU Berlin)                                                                                       Eine Geschichte der Konjunkturpolitik in Deutschland, Frankreich und Italien, 1955-1975
  • Theo SCHLEY (EHESS Paris)                                                                                  « Jean de Luxembourg (1296-1346) et les réseaux urbains de la Bohême. Étude sur la marge d’action du roi dans les structures de pouvoir des villes »
  • Mathurin SCHWEYER (EHESS Paris)                                                                « Théorie sociale de l’évolution des structures familiales »
  • Jérémie THEROND (EHESS Paris, CESSP)                                                       « Se subjectiver dans le cadre d’une globalisation en crise : le cas de la construction sociale des jeunes filles et de leur vulnérabilité au Sud-Togo entre tradition et modernité »
  • Clara TORRÃO BUSIN (EHESS Paris)                                                               « À la croisée des frontières : la côte swahilie entre le Mozambique et la Tanzanie (1826-1992) »
  • Nathanaël VALDMAN (EHESS Paris)                                                        “Les chemins de l’Empire. Voyages princiers, politique et lien social dans le Saint-Empire romain germanique (1520-1700)”
  • Alicia VOGT (EHESS, Centre Simmel)                                                                “Parcours, carrière, biographie. Les musiciens migrants de l’ensemble Orpheus XXI (Jordi Savall)”
  • Anna-Jo WEIER (TU Berlin)                                                                                       L’ambassade d’Allemagne et son rôle sur le marché de l’art pendant l’Occupation 1940-44.
  • Lufeng XU (EHESS Paris)                                                                                            « Le milieu technique dans la pensée d’André Leroi-Gourhan. Technoévolution et bioévolution au croisement de l’histoire des techniques en France et en Allemagne »